Biographie de Simon Hitzinger

J’ai vécu mon enfance dans le village de Rodersdorf, à environ une demi-heure de Bâle. Je passais beaucoup de temps sur mon vélo de dirt et dans la nature. En plus de faire du vélo, j’étais tous les jours en route avec mes amis. Je vivais une jeunesse mouvementée, mais sans soucis.

Lorsque j’ai eu mon accident en 2011, je n’ai pas pu continuer mon apprentissage d’agent d’exploitation. Je me suis orienté vers une reconversion professionnelle de couturier, pour étudier ensuite le stylisme. Après quelques mois de stage dans un atelier de couture, j’ai dû abandonner ce rêve en raison de très forts maux de dos. J’ai finalement décidé de renoncer au rêve de devenir styliste et me suis tourné vers le domaine du marketing et de la communication. Après un séjour linguistique à Miami, j’ai eu la chance de trouver rapidement une place de stage à Radio X, à Bâle, où j’ai passé deux années passionnantes. J’ai commencé à la rédaction de jour puis j’ai passé au département des projets.

A côté de mon stage à la radio, j’ai été candidat à l’élection de Mister Handicap en 2014 et j’ai suivi des cours à l’école Minerva pour obtenir un diplôme de commerce. Après avoir terminé ma formation, je réalise actuellement mon rêve de devenir photographe indépendant. Je vois de nombreux liens entre la photographie et la psychologie. Dans la vie, il en va toujours de l’angle sous lequel on s’observe et sous lequel nous observons le monde qui nous entoure. Si j’agis en tant que photographe et que l’image ne me plaît pas, j’essaie de la regarder sous un angle différent, et peut-être me paraîtra-t-elle plus belle! J’utilise cette façon de faire au quotidien. En prenant des photos, j’ai appris à découvrir l’exceptionnel et le beau dans des petites choses toutes simples.

Mon but est de transmettre ce que j’ai appris de mon accident et de ses conséquences. Je voudrais voir plus de personnes souriantes dans la rue. Afin de réaliser cela, il est important que chacun puisse se déplacer sur les routes. Ce qui n’est possible que si tous les obstacles sont supprimés et si nous nous soutenons les uns les autres.